Accueil / Nos Formations / Nos formations présentielles / Les compléments alimentaires et les esthéticiennes : apprenez à bien les vendre !

cliquez sur les images pour les agrandir

 

Les compléments alimentaires et les esthéticiennes : apprenez à bien les vendre !

Les compléments alimentaires et les esthéticiennes : apprenez à bien les vendre !

Vendre des produits cosmétiques, tout le temps, à tous le monde...

Facile à dire mais loin d'être facile à faire. Vous maîtrisez la vente de produits cosmétiques mais avez-vous suffisamment de connaissances pour vendre des compléments alimentaires qui représentent l'avenir d'une partie de votre chiffre d'affaires ? Pas sûr...

Votre centre esthétique / spa Naturelia près de Lyon vous donne quelques conseils ci-après.

Beaucoup de clientes achètent aujourd'hui leurs produits en grandes surfaces, elles sont complétement déculpabilisées car ces produits leurs sont familier.

Dans le cas du complément alimentaire, c'est un peu différent.

Lorsqu'on relève les objections des clientes sur le fait d'acheter des compléments certaines réponses plutôt méfiantes reviennent :

 

  • Je ne m'y connais pas trop....
  • Cela me fait un peu peur, ca ressemble à un médicament
  • J'ai peur de ne pas savoir ce que je prends
  • j'aimerai avoir la confirmation par un professionnel que ce produit est bon pour moi.

 

Voici une carte à jouer plutôt intéressantes pour vous esthéticiennes : la cliente à besoin du conseil d'une professionnelle, cela tombe bien : vous êtes là !!!

En 2010, la vente de compléments alimentaires représentait en France 1,1 milliard d''euro.

Aujourd'hui, ils sont présent dans les thalssothérapie, les spas , les instituts, pour le plus grand bonheur de la cliente.

Les ventes de compléments sur le thème de l'amincissement restent en tête suivi par ceux pour le tonus.

Cheveux et phanère en 6ème position, la peau en 10ème ex eaqcuo avec le solaire.

Les cosméceutiques (compléments alimentaires à visée beauté) sont moins concernés par ces problèmes d’allégations. Cependant dans l’amincissement, il est interdit de mentionner un rythme et une intensité de perte de poids (tant de kilos perdus en tant de jours), il faut éviter d’évoquer les termes élimination ou drainage et celui de brûleur n’est plus autorisé dans les allégations. 

Cependant, les esthéticiennes n'osent pas souvent les proposer.

En raison à cette problématique, on retrouve les malentendus suivants :

  • j'ai l'impression de ne pas connaitre suffisament la composition
  • j'ai un doute sur le fait que cela marche vraiment

 

L'exemple le plus flagrant que j'utilise lorsqu'on me donne cette objection est simplement de demander à la personne si elle a déjà fait une cure de levure et bière / compléments de vitamines B pour la beauté de ses ongles, cheveux et de sa peau ou si elle connait quelqu'un qui l'a déjà fait.

Les résultats sont souvent très nets. Les cheveux sont moins cassants, vous en perdez moins, la peau gagne en éclat.

  • je trouve que c'est cher pour la cliente
  • ce n'est pas mon rôle de vendre ce type de produits.

 

Vendre les produits en binômes

Voilà une idée qui mérite que l'on y réfléchisse. Si a chque fois que vous vendez une crème, vous proposez un complément alimentaire, votre cliente va s'habituer au fait que vous en vendez.

Si vous êtes suffisament convaicante, elle passera à l'acte d'achat à un moment ou à un autre.

 

Les 2 principes d'argumentation sur lesquels vous devez vous appuyer sont :

  • La synergie des effets des traitement pour une action intérieur avec le complément et extérieur avec la crème.
  • Le coté concentré ( même ordre d'idée que le sérum mais a un prix généralement plus abordable)

 

De plus, la vente de compléments peut être un recours intéressant pour une cliente qui a peu de budget et qui souhaite tout de même agir activement pour améliorer une problématique cutanée.

Afin d'avoir des résultats probants, la plupart des compléments se prennent en cure de 3 mois, ce qui demande souvent à la cliente de revenir chez vous pour acheter le traitement du mois en cours : c'est un très bon point pour vous en terme de fidélisation.

N'oubliez pas que vos clientes sont en attente d'un conseil pointu de votre part et qu'elles ne vont pas faire le trajet jusque chez vous pour trouver des recommandations bateaux comme celles qu'elles lisent à longueur de journées sur internet.

Vous devez donc connaitre parfaitement votre produit, les utliser, noter minutieusement les témoignage de vos clientes et au bout de 6 ou 7 témoignage, les regrouper avec une belle mise en page pour en faire un petit book consultable à l'acceuil.

 

Comment choisir la marque de compléments alimentaires avec laquelle je dois travailler?

Si votre lrques actuelle n'en propose pas, parlez en au commerciale qui s'ocuupe de vous, pafois c'est en projet et il serait mal venu de vendre ceux d'un concurrents quand votre marque principal va sortir sa gamme dans quelques mois.

 

Voici quelques indications auxquelles vous devez faire attention :

  • Partez en quête de avis d vos clientes en faisant un petit sondage oral à une vingtaine de cliente régulière : qu'en pense-t-elles? Quelles sont leurs réticiences et pourquoi?
  • Pour commencer, Ne commandez que les références qui sont susceptibles de convaincre le plus de clientes possible : mnceiur (incluant drainant et , tonus, peau et cheveux

 

  • Demandez à tester les produits si possible
  • Na travallez qu'evec une marque ou vous avez beaucoup d'affinité ave les actifs.
  • Des prix intéressant sur lequels vous pouvez faire une marge substantielle
  • Un franco de port bas ( pour peu de stok et commandes régulièe)
  • En cas d'invendu , la reprise des mrchandises.
  • Uhn packging attirant et qui inspire confiance

 

Ce sujet vous intéresse ? Vous souhaitez vous perfectionner en vente ? Inscrivez-vous aux stages de vente esthétique / spa dans votre centre de formation NATURELIA près de Lyon !